31 octobre 2004

L'allée Jacquot

Petite sortie dominicale, après une pause dans les balades à vélo, à part les sorties journalières en ville de St-Pierre. La chaleur commence à se faire sentir depuis quelques jours, les premiers letchis sont passés à la télé, les flamboyants commencent à rougir, les jouets de noël font leur apparition dans les grandes surfaces et on remarque même des annonces d'embauche de pères Noël dans la presse !
Sur le front de mer, du côté de la plage, les travaux ne semblent pas beaucoup avancer : les fascines en bois de goyavier sont toujours en construction ...
Devant le cimetière
Un peu plus loin, gros embouteillage aux abords du cimetière... Les autos sont même garées au niveau de la bande centrale. Tout autour de l'entrée, les marchands de fleurs semblent faire de bonnes affaires, de même que le vendeur de samoussas-nems-bonbons piment, qui hurle pour attirer le client. Un distributeur de boissons sucrées bien colorées est aussi présent de l'autre côté. Du côté mer, un vendeur de poisson a installé un étal, auquel semble particulièrement s'intéresser deux policiers municipaux...
Vers le rond-point "moulin à maïs", le boulevard redevient désert, le rond-point "des canons" est passé, et je remonte l'allée de la Poudrière, avec un peu plus d'animation devant "Dijoux" et son étal couvert de fruits et légumes.
L'allée Jacquot
Au rond-point Cadjee, je continue tout droit, des travaux d'enfouissement de gros câbles sont en cours, et je prends à droite juste après le pont pour suivre l'allée Jacquot. Au radier de la ravine Blanche, l'intérieur du pont s'orne de nouveaux tags. Après le virage à gauche, les asperseurs tournent à plein régime et arrosent généreusement le chemin. Heureusement, ce ne sont pas les canons du chemin de Bassin Plat ! Voici à gauche le centre équestre,  vide ce matin. Juste après, c'est la propriété Bègue, puis le Paint-Ball (il y a du monde, quelques autos sont garées). Puis c'est l'allée en terre à gauche qui va vers le chemin Badamier. Encore des asperseurs qui fonctionnent pour l'arrosage du verger de manguiers, déjà bien chargés. Un peu plus haut, une belle rangées de cannas fleuris. On arrive maintenant aux deux virages "en baïonnette", avec le nouvel andain à droite, puis la petite montée sèche, au milieu des cannes coupées désormais. A droite, au loin, les engins du chantier de la zac Canabady sont alignés. On remarque que plusieurs plate-formes ont été réalisées... La ZI 2 approche. Une dernière petite montée et voici le canal St-Etienne que je vais suivre vers le Quick, les 3 B.
Basse-Terre
Le rond-point "des oiseaux", le pont sur la quatre-voies, le rond-point du "canal St-Etienne" et montée du chemin de la Salette, avec la traversée de nouveau de l'ancien canal. A droite à la rue Youri Gagarine - qui serpente dans Basse-Terre, la poste, la mairie annexe, et à droite à la rue des Cimendefs, la traversée du boulevard Bank, la descente de la rue Victor Le Vigoureux, un arrêt obligé à la boulangerie Manciet, le passage devant le conservatoire (du monde à l'entrée) pour retrouver le front de mer.


Posté par chiku974 à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'allée Jacquot

Nouveau commentaire