12 octobre 2004

Un nouveau Géant

Un nouveau Géant
Du front de mer, montée  par la rue Auguste Babet puis la RN3, au rond-point au-dessus des Casernes, direction le chemin de Bassin Plat pour aller voir ce qui se passe au nouveau supermarché en construction : une grande enseigne "Géant" a été posée (pub gratuite), le parking est rempli de véhicules, mais ce ne sont pas ceux des clients, mais des fournisseurs, des employés, des ouvriers. Des pieds de coco ont été plantés ça et là dans le parking, les places bleues de handicapés ont été peintes, mais pour les vélos, y aura-t-il quelque chose ? Je m'approche de l'entrée de droite, des panneaux vitrés ont été posés, mais le carrelage au sol en est toujours au même point, c'est-à-dire qu'il en manque encore à l'entrée. La goudronneuse est en action tout le long du bâtiment. Un ouvrier me dit que l'ouverture devrait se faire le 20... Je repars vers le rond-point et je monte la RN 3, pour tourner peu après à gauche sur la ligne Paradis.
L'allée Jacquot
Passage sous le pont de la quatre-voies, la chambre d'agriculture, la Saphir, la station-service, et je descends à gauche après l'école par la rue Benoîte Boulard. Je reviens sur  l'avenue de la ZI 2 pour descendre tout droit par l'allée Jacquot. Beaucoup de cannes ont été coupées, et la vue s'étend maintenant jusqu'aux immeubles de Jolifond, et le terrain de la nouvelle zac Canabady, en travaux. Avant le passage "en baïonnette", à gauche, on dirait qu'un herbage va remplacer les cannes... Voici le carrefour du paint-ball, je tourne à droite, j'arrive bientôt au radier de la ravine Blanche, toujours haut lieu de détritus divers, l'épave est toujours là, à droite, en plein milieu, mais de veilles tôles ont été déversées à côté, et vers l'aval, toujours les plaques de placo, et tout le reste ... Je remonte sur la rive droite, et j'arrive au chemin Badamier, bien goudronné et repeint. J'admire à nouveau les belles papayes dans le champ à gauche, voici l'allée de Frédeline, celle de Mon Repos, les premiers bâtiments de la zone industrielle... à gauche, le vieux car vient d'être brûlé, ainsi que toutes les herbes tout autour, Un camion des pompiers est arrêté à l'allée David.
Les pompiers
Je tourne à gauche et monte vers la Vallée. Je suis deux camions... Viennent-il pour décharger ? Ils s'arrêtent un peu avant la coulée de tuf. Ils sont bloqués par un tractopelle à une cinquantaine de mètres plus loin ! Je passe. A gauche, des herbes brûlées et une odeur de roussi, je continue et je vois un autre camion rouge, avec des pompiers qui aspergent des carcasses d'auto et un monceau de détritus encore fumant ... Je double le tractopelle et j'arrive au carrefour, avec à droite, la cheminée du domaine de La Vallée. Je vais à gauche en me frayant un passage parmi les immondices (il y en a toujours encore davantage à chaque passage !) et je descends maintenant au sud-ouest vers le cap Rond. J'oblique bientôt à gauche pour descendre dans le lit de la ravine Mangatapa. La piste est maintenant toute sèche, avec des traces de grosses roues, l'herbe a pratiquement disparu ... Je longe maintenant la coulée de tuf, avec ses strates disparates.
Le cap Rond
J'arrive au passage sous la quatre-voies, je continue le long de la ravine, pour arriver à l'ancienne RN1 au niveau du cap Rond. Des plantations ont été effectuées, des aloès à gauche, une variété de cactées à droite ... Une chaîne (qui traîne à terre) barre désormais l'entrée. Je monte sur la butte, du tout-venant a été déversé, je continue : le portail est ouvert ! Je fais demi-tour, reprend la RN1, pour sortir à Saline Balance, en passant sur le bord du nouveau talus, pour monter sur la falaise avant la pointe du Diable: une belle houle, mais personne dans l'eau ! Je longe l'ancienne voie du chemin de fer jusqu'au parking de l'ex-Cora, puis emprunte le boulevard Hubert-Delisle, je tourne à gauche vers la rue Collardeau, puis du Havre, Gandhi, Albany, Père Favron, de la Cayenne, Marius et Ary Leblond, pour finir par la rue Victor La Vigoureux afin de passer à la boulangerie Manciet (une ancienne collège a repéré mon vélo avant d'entrer !) pour descendre enfin vers le front de mer...


Posté par chiku974 à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un nouveau Géant

Nouveau commentaire