06 octobre 2004

La terre à l'envers !

Du front de mer, montée par la rue Isautier,  à droite à la rue Marius et Ary Leblond, un détour dans la rue Victor Le Vigoureux à la boulangerie Manciet, puis remontée à pied jusqu'à la rue Leblond pour remonter la rue Auguste Babet, la rue Youri Gagarine, la rue de la Salette, l'allée des Diamants et la rue Carou pour arriver à la ligne Paradis puis la RN3, au rond-point au-dessus des Casernes, je fais un détour sur le parking de la grande surface.
L'ouverture de la grande surface... quand ?
Comme hier, à l'entrée de droite, le carrelage n'a pas avancé. Des ouvriers sont installés chez le photographe, à gauche. Je vais à l'entrée de gauche, là, c'est "La brioche dorée" qui est tout de suite à droite ... Aujourd'hui, on me dit que l'ouverture est pour la semaine prochaine... peut-être, à moins de travailler jour et nuit...
Vers la Ravine des Cafres, la pluie !
Je passe les radiers de la rivière d'Abord. Je tourne à gauche au chemin Pinguin, je passe devant l'école de Bassin Plat, et je continue le chemin Pinguin, je passe le chemin de Bassin Martin, et je monte jusqu'au premier carrefour. Le chien au coin ne bronche pas aujourd'hui ! Je tourne à droite pour redescendre vers le chemin de Bassin Plat. Le chemin est vraiment dégradé, surtout en fin de parcours. Je tourne à gauche vers la Ravine des Cafres. Au radier de la rivière des Roches, encore un tas de détritus, les sacs plastique signalés hier sont toujours là, avec la nuée de mouches !  Plus loin, les champs des nouvelles repousses sont beaux à voir, avec leurs rangées alignées, bien nettoyées, qui atteignent maintenant plus d'un mètre de haut. Bientôt on ne verra plus la terre entre les rangées.  Les canons sont encore en bas, loin de la route !
iti130_taaf
Dans la cour du magasin Kervéguen, la terre à l'envers, avec  les TAAF visibles par le dessus !
J'arrive vers le chemin Mézino, et voici les premières gouttes de pluie ! Il est vrai que depuis le rond-point de la plate-forme des Casernes, de gros nuages noirs arrivent vers nous. Je ne vais donc pas aller plus loin vers la ravine des Cafres, je monte donc la petite bosse et je tourne tout de suite à droite au chemin Boissy. Je descends et je passe sur le pont de la quatre-voies pour retrouver l'ancienne route nationale. Je passe devant l'hôpital - la bande verte pour les vélos est toujours aussi sale - et au carrefour du Jubilé, je monte à droite, passe devant l'école Météo, et je tourne à gauche au chemin Pavé, pour revenir sur la nationale 1, je passe par le radier de la rivière d'Abord, j'y rencontre Benjamin qui va acheter du pain et des tomates -me dit-il-, je passe devant le magasin Kervéguen, siège des TAAF, et j'arrive sur le boulevard Hubert-Delisle.
Les demi-tours sur le boulevard Hubert-Delisle ?
Sur le boulevard Hubert-Delisle, un peu moins d'embouteillage que d'habitude.  Il est un peu plus loin ! Un peu avant le Sterne, une 205 bloque la circulation, en faisant un demi-tour...  C'est interdit, mais on a supprimé le rond-point juste à côté, qui permettait de changer de sens sans risque ! Il faudrait vraiment un rond-point avant le pont !  Les autos piétinent maintenant, toujours jusqu'à la rue Isautier, bloquées par celles qui veulent tourner à droite ... Pourquoi ne pas faire deux files bien visibles sur le boulevard, puisqu'il n'y a pas de bande spéciale pour les vélos ?
Le sens des bandes blanches des épis de stationnement
Les bandes blanches des épis de stationnement ont été peintes, côté mer. La sortie en avant est une bonne idée, avec un risque  d'accident moindre. On va donc se garer en marche arrière, au ralenti, pour sortir en marche avant... Il y a certainement moins de risque de se garer lentement en marche arrière, en ayant mis son clignotant à l'avance, que de chercher à sortir en marche arrière !


Posté par chiku974 à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La terre à l'envers !

Nouveau commentaire